L’Art de l’illumination. Au cœur du Tantra.

L’Art de l’illumination. Au cœur du Tantra.
Paris, Les Deux Océans, 2018, 169 p. 17 €.

Explorée par quelques spécialistes en Inde et en Occident, l’école connue sous le nom de « Śivaïsme non dualiste du Cachemire » commence à éveiller des échos dans un public plus large. Ses impressionnantes richesses philosophiques et spirituelles demeurent cependant d’un accès malaisé. On saura donc gré à Colette Poggi de mobiliser son large savoir mais aussi son art de la pédagogie pour introduire à un courant particulier de cette tradition : la Reconnaissance (Pratyabhijñâ). Alors que nous sommes le plus souvent oublieux de notre réalité profonde, il est possible et il est urgent de sortir de cette torpeur ou de cette inconscience afin d’accéder à la Reconnaissance.
Il y a une dizaine de siècles environ, se fondant sur une riche littérature tantrique aujourd’hui en partie perdue, des brahmanes du Cachemire développent des enseignements qui invitent tout à la fois à un itinéraire de réflexion philosophique, à une ouverture du cœur et à une voie de libération spirituelle. Conscience, Lumière, Vibration, Énergie, Souffle, Danse : tels sont quelques-uns des thèmes qu’ils croisent et recroisent pour exposer une vision du monde et de l’existence inspirée par Śiva, leur unique Seigneur.
Après une brève introduction historique et la présentation de quelques thèmes centraux, nous faisons connaissance avec deux de ces maîtres qui étaient à la fois poètes, philosophes et mystiques : Utpaladeva et Abhinavagupta (9e et 10e siècles). La traduction et le commentaire de brefs extraits de leurs œuvres permettent alors de se familiariser progressivement avec leur message. Cette méthode a l’avantage de mettre le lecteur au contact direct de leurs enseignements tout en progressant à petits pas. Il devient plus aisé d’« entrer en résonance » avec une pensée subtile et complexe mais aussi puissante et remarquablement unifiée.

Jacques Scheuer