Le souffle de la joie selon les traditions de l’Inde

Dès les Upanishads, une joie intérieure subtile et naturelle caractérise l’être accompli. Cette joie traverse l’histoire de l’Inde, avec des tonalités diverses selon les écoles. Les termes qui l’expriment (ânanda…) suggèrent un sentiment d’espace rayonnant, d’enracinement dans le centre, d’élan jaillissant du Cœur, de résonance universelle vibrant en tout l’être. Les maîtres du Shivaïsme du Cachemire considèrent l’expérience de la joie consciente comme une énergie spirituelle spontanée, capable de faire éclore le souffle de l’unité, et de conduire à la prise de conscience libératrice. Tout près de nous, la joie résonne dans les chants de Tagore.

Causeries d’introduction
Lecture commentée de passages choisis
Temps d’échange et de recueillement

Colette POGGI
La pratique du yoga l’a menée au sanskrit et à la pensée indienne. Ses recherches portent notamment sur deux penseurs et mystiques médiévaux, Maître Eckhart et Abhinavagupta. Elle vient de publier Le miroir de la conscience: du reflet à la lumière selon Abhinavagupta (Les Deux Océans).

Jacques SCHEUER
Professeur (émérite) d’histoire des religions de l’Inde à l’UCL (Louvain-la-Neuve) ; membre de l’équipe des Voies de l’Orient (Bruxelles). Il est notamment l’auteur de L’Inde, entre hindouisme et bouddhisme : 15 siècles d’échanges ainsi que Thomas Merton : un veilleur à l’écoute de l’Orient.

JOURNÉE
Samedi 11 novembre 2017

PARTICIPATION
45 €

HORAIRE
9h30 – 17h

LIEU
Voies de l’Orient

INSCRIPTION
À l’avance aux Voies de l’Orient
02/511 79 60
info@voiesorient.be

INFOS
Apporter son pique-nique ou
snacks dans le quartier.
Café-tisanes sur place.